Les oiseaux champêtres; le déclin de nos alliés

Au cours des dernières décennies, des déclins chez plusieurs populations d’oiseaux ont été documentés. Le groupe d’oiseaux associé aux milieux agricoles, nommés oiseaux champêtres, est celui qui présente les déclins les plus importants de tous les groupes d’oiseaux (Fuller et al., 1995; Donald et al., 2001; Benton et al., 2002 ; Stanton et al., 2018). Ce groupe d’oiseaux champêtres comprend de nombreuses espèces telles que la Sturnelle des prés, le Goglu des prés, l’Hirondelle bicolore et rustique, l’Alouette hausse-col, la Maubèche des champs, la Crécerelle d’Amérique et bien d’autres. Différents éléments peuvent expliquer les déclins observés tels que la détérioration, la modification et la perte d’habitats en milieux agricoles, la réduction de la disponibilité en nourriture, les effets des intrants agrochimiques, etc. (Benton et al., 2003; Green et Balmford, 2005; Stanton et al., 2018; Tews et al., 2013).

En plus d’être observés pour le loisir par près de 1,5 million de Québécois, les oiseaux rendent de nombreux services à la collectivité (CFM Stratégie, 2011). Les oiseaux champêtres rendent des services particulièrement utiles en milieux agricoles, tels que des services de contrôle et de lutte biologique contre les insectes ravageurs. En effet, la majorité des oiseaux champêtres sont insectivores pendant la nidification. De plus, les oiseaux ont tendance à s’alimenter davantage d’insectes ravageurs et à éviter les espèces ennemies naturelles (Bell, 1990; Johnson et Boyce, 1990; Johnston, 1993; CPVQ, 2000; Lamoureux & Dion, 2019). La conservation d’habitats favorables à ces oiseaux en milieux agricoles fournit également de nombreux services tels que des services de contrôle de l’érosion des berges par la mise en place de bandes riveraines arbustives. Ces dernières fournissent également des services de purification de l’eau et de l’air, et bien d’autres.

Des habitats mis de côté

De nombreux habitats qui sont d’une grande importance pour ces oiseaux disparaissent. Ces habitats comprennent les habitats marginaux comme les haies brise-vent et les îlots d’arbres isolés en milieux agricoles. Certains pâturages sont aussi perdus et laissent place à des champs de culture. Les friches, qui sont des parcelles de terre non cultivées où la végétation pousse et s’établit, sont également parfois détruites. La conservation de ces habitats compte pour ces espèces.

Comprendre le déclin

De nombreux facteurs sont soupçonnés d’avoir un rôle à jouer dans le déclin de ces oiseaux (Benton et al., 2003; Green et Balmford, 2005; Stanton et al., 2018; Tews et al., 2013). Parmi ceux-ci, l’utilisation en pesticide agricole pourrait en être de la partie (Burn 2000, Gibbons et al. 2015, Hallmann et al. 2014, Mineau and Whiteside 2013, Stanton et al. 2018). Lorsque l’on analyse le contenu en pesticides agricoles dans des amas d’insectes apportés par des hirondelles bicolores à leurs oisillons, on y détecte des pesticides (Poisson et al., Unpublished). Les composés les plus détectés dans ces amas d’insectes sont également les plus couramment détectés dans les cours d’eau du Québec (Poisson et al., Unpublished; Giroux 2019, Montiel-León et al. 2019). La contamination  en pesticides des insectes consommés par les oiseaux est susceptible de provenir à la fois de sources terrestres et aquatiques (plusieurs insectes ont un stade de vie aquatique). Par conséquent, certaines espèces d’oiseaux insectivores, tels que plusieurs espèces d’oiseaux champêtres, pourraient être plus vulnérables aux contaminants présents dans les milieux aquatiques (y compris les pesticides), puisqu’ils pourraient être plus susceptibles de rencontrer de tels contaminants que d’autres espèces d’oiseaux étant donné leur alimentation.

Un rapport récent qui analysait des échantillons d’eau de plusieurs ruisseaux et rivières du Québec (Giroux 2019, voir aussi Montiel-León et al. 2019) a montré que le pourcentage d’échantillons dépassant les critères de qualité de l’eau pour au moins un pesticide ont augmenté au fil des ans, pour atteindre 90 % entre 2017 et 2018. La contamination des milieux naturels par les pesticides semble donc augmenter via leur persistance dans le sol et l’eau ainsi que par l’accumulation dans les organismes vivants (Arias-Estévez et al. 2008, Katagi et Tanaka 2016, DiBartolomeis et al. 2019).

Les causes liées au déclin des oiseaux champêtres sont potentiellement nombreuses et complexes, mais la conservation des milieux naturels d’importances pour ces espèces, et la mise en place de compromis et de bonnes pratiques en milieux agricoles sont des éléments essentiels afin de permettre à nos alliés agricoles de se rétablir.

Marie-Christine Poisson
Coordonnatrice de l’équipe Biodiversité au Conseil régional de l’environnement du Centre-du-Québec (CRECQ)
Maitre en Sciences (M.Sc.) de l’université de Sherbrooke

 

Références

  • Arias-Estévez, M., Lopez-Periago, E., Martinez-Carballo, E., Simal-Gandara, J., Mejuto, J.-C., & Garcia-Rio, L. 2008. The mobility and degradation of pesticides in soils and the pollution of groundwater resources. Agriculture, Ecosystems and Environment, 123(1), 247–260. https://doi.org/10.1016/j.agee.2007.07.011
  • Benton, T. G., Cole, L. J., Benton, T. I. M. G., Bryant, D. M., Cole, L., & Crick, H. Q. P. 2002. Linking agricultural practice to insect and bird populations : A historical study over three 110 decades Linking agricultural practice to insect and bird populations : a historical study over three decades. Journal of Applied Ecology, 39, 673–687. https://doi.org/10.1046/j.1365- 2664.2002.00745.x
  • Benton, T. G., Vickery, J. A., & Wilson, J. D. 2003. Farmland biodiversity: Is habitat heterogeneity the key? Trends in Ecology and Evolution, 18(4), 182–188. https://doi.org/10.1016/S0169-5347(03)00011-9
  • Burn, A. J. 2000. Pesticides and their effects on lowland farmland birds. Ecology and Conservation of Lowland Farmland Birds, 89–104.
  • CFM Stratégie. 2011. Analyses des retombées économiques selon les dépenses liées à la pratique de l’ornithologie : projections sur la population québécoise. CFM Stratégie inc. Montréal. 13 p.
  • Conseil des productions végétales du Québec (CPVQ). 2000. Impacts sur les milieux agricoles de la fréquentation des oiseaux et de l’établissement de végétaux dans les haies brise-vent. Fiche technique, VU 039. 6 p
  • DiBartolomeis, M., Kegley, S., Mineau, P., Radford, R., & Klein, K. 2019. An assessment of acute insecticide toxicity loading (AITL) of chemical pesticides used on agricultural land in the United States. Plos One, 14(8), e0220029. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0220029
  • Donald, P. F., Green, R. E., & Heath, M. F. 2001. Agricultural intensification and the collapse of Europe’s farmland bird populations. Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences, 268(1462), 25–29. https://doi.org/10.1098/rspb.2000.1325
  • Fuller, R. J., Gregory, R. D., Gibbons, D. W., Marchant, J. H., Wilson, J. D., Baillie, S. R., & Carter, N. 1995. Population Declines and Range Contractions among Lowland Farmland Birds in Britain, 9(6), 1425–1441.
  • Gibbons, D., Morrissey, C., & Mineau, P. 2015. A review of the direct and indirect effects of neonicotinoids and fipronil on vertebrate wildlife. Environmental Science and Pollution Research International, 22(1), 103–118. https://doi.org/10.1007/s11356-014-3180-5
  • Giroux, I. 2019. Présence de pesticides dans l’eau au Québec. Portrait et tendances dans les zones de maïs et de soya – 2015 à 2017, Québec, ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Direction générale du suivi de l’état de l’environnement, 64 p. + 6 ann.
  • Green, R. E., & Balmford, A. 2005. Farming and the Fate of Wild Nature. Science, 550(307). https://doi.org/10.1126/science.1106049
  • Hallmann, Caspar A. Foppen, Ruud P.B. Turnhout, Chris A. M. de Kroon, Hans Jongejans, E. 2014. Declines in insectivorous birds are associated with high neonicotinoid concentrations. Nature, 511, 341–343. https://doi.org/10.1038/nature13531
  • Katagi, T., & Tanaka, H. 2016. Metabolism , bioaccumulation , and toxicity of pesticides in aquatic insect larvae. Journal of Pesticides Sciences, 41(2), 25–37. https://doi.org/10.1584/jpestics.D15-064
  • Lamoureux, S. et C. Dion. 2019. Guide de recommandations – Aménagements et pratiques favorisant la protection des oiseaux champêtres, 2e édition. QuébecOiseaux, Montréal, 198 pages.
  • Mineau, P., & Whiteside, M. 2013. Pesticide Acute Toxicity Is a Better Correlate of U.S. Grassland Bird Declines than Agricultural Intensification. PLoS ONE, 8(2). https://doi.org/10.1371/journal.pone.0057457
  • Montiel-León, J. M., Munoz, G., Duy, S. V., & Do, D. T. 2019. Widespread occurence and spatial distribution of glyphosate, atrazine, and neonicotinoids pesticides in the St. Lawrence and tributary rivers. Environmental Pollution. https://doi.org/10.1016/j.envpol.2019.03.125
  • *Mon article scientifique (Poisson et al., 2021, Unpublished) a été accepté avec modifications par le journal Ecological Application et devrait être publié éventuellement, en attendant, voici mon mémoire de Maîtrise :
  • Poisson, M.C., Bélisle, M., Garant, D., Pelletier, F. 2019. Effets des pesticides agricoles sur la performance de reproduction d’un insectivore aérien en déclin. Mémoire de maîtrise. Site web: https://savoirs.usherbrooke.ca/bitstream/handle/11143/16350/Poisson_Marie_Christine_MSc_2019.pdf?sequence=5&isAllowed=y
  • Stanton, R. L., Morrissey, C. A., & Clark, R. G. 2018. Agriculture, Ecosystems and Environment Analysis of trends and agricultural drivers of farmland bird declines in North America : A review. Agriculture, Ecosystems and Environment, 254, 244–254. https://doi.org/10.1016/j.agee.2017.11.028
  • Tews, J., Bert, D. G., & Mineau, P. 2013. Estimated Mortality of Selected Migratory Bird Species from Mowing and Other Mechanical Operations in Canadian Agriculture. Avian Conservation and Ecology, 8(2), 8. https://doi.org/10.5751/ACE-00559-080208